Kashink fait le mur

par Mcwp 18 Décembre 2014, 18:30 streetart

A l'occasion de la IVe performance du Mur de Bordeaux, retour sur quelques réalisations de Kashink, street artiste engagée riche de toutes les diversités.

 

"Le street art ce n’est pas juste joli. C’est important qu’il y ait un message. Etre artiste c’est aussi avoir une pensée, une réflexion sur le monde qui t’entoure."

 

Du projet "50 Cakes of Gay" aux collaborations avec les écoles, de Montreuil à Miami, les portraits colorés de Kashink donnent à voir d'étranges personnages aux regards double. Selon le point de vue, leur expression change. Ils portent moustache comme leur auteure, un trait de noir que la tatoueuse qu'elle aurait pu être continue de dessiner en signature à ce décalage assumé.

 

Le Mur de Bordeaux lui confie la quatrième performance avec la participation des enfants de l'école jouxtant ce mur, déjà conquis par cet univers de couleurs où le regard importe plus que tout.

 

Aussitôt créé, aussitôt recouvert (2012).

Aussitôt créé, aussitôt recouvert (2012).

Canal St Martin photo www.charlesdevoyer.fr

Canal St Martin photo www.charlesdevoyer.fr

Projet de "50 CAKES OF GAY", film Charles Devoyer (2013).

Collaboration avec Bault, détail.

Collaboration avec Bault, détail.

Kashink fait le mur
Kashink fait le mur
Kashink fait le mur
Collage

Collage

La Jarry, Vincennes

La Jarry, Vincennes

Réalisation du Mur de Bordeaux en collaboration avec les enfants de l'école Stendhal

Réalisation du Mur de Bordeaux en collaboration avec les enfants de l'école Stendhal

Kashink fait le mur
Inauguration du nouveau mur avec Pierre Lecaroz et Kashink

Inauguration du nouveau mur avec Pierre Lecaroz et Kashink

En savoir plus sur le site de l'artiste, son facebook ou son compte instagram.

  • Le Mur de Bordeaux avec la performance de Kashink, est visible pendant un mois, jusqu'à mi-janvier 2015, place Paul & Jean Paul Avisseau à Bordeaux.

commentaires

Coque iphone 06/02/2015 17:41

Magnifique photo.

Haut de page