Goût

par Mcwp 5 Août 2008, 22:57 Littérature

"Je tombe dans le canapé marron, qui m'engloutit. Les genoux me remontent au menton, et mon pantalon au-dessus des socquettes. (...) Chaque tentative pour me dégager est cause que je m'enfonce davantage. J'ai l'estomac comprimé, les poumons à l'étroit. Je suis oppressé. Cet intérieur modeste me sort par les yeux. Je vomis la classe populaire et ses meubles trop gros, ses bâtards difformes et ses pattes de chevreuil, ses dessus-de-lit bon marché et son goût de chiotte. Ma petite bourgeoisie inspirée est au martyre."

Jean-Yves CENDREY - La maison ne fait plus crédit

commentaires

My 13/08/2008 11:16

O+ > c'est du quatrième degré...

O-plus 12/08/2008 21:48

Eh ben !! C'est pas joyeux.

Haut de page