Dans les sables

par Mcwp 26 Août 2006, 12:00 Littérature

"Je me rivais à mon frère et ses yeux brillaient, des larmes s'y empilaient sans jamais couler, formaient une pellicule translucide et gélatineuse, une lentille d'eau salée. Et soudain il est tombé, moins dense qu'un chiffon. Sans le moindre bruit, l'intérieur de son corps s'est dissous, ne laissant de lui qu'une enveloppe fine et sans carcasse."

Olivier ADAM - Falaises

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

dda 29/08/2006 13:25

La mémoire visuelle, un sacré atout quand on en dispose.

My 29/08/2006 11:43

dda > naaan... quand je mémorise un livre, je mémorise aussi sa couverture et c'est comme ça que je le retrouve dans une bibliothèque ou une librairie - ou même chez moi... :)

dda 29/08/2006 11:26

Une de tes photos ? T'as des photos de sables mouvants ?

My 29/08/2006 11:17

dda > vais rajouter une photo :)
Louis > là, il va falloir que tu nous expliques...

Louis 28/08/2006 20:50

Ca me rappelle quelque chose de très fort que j'ai vécu avec Magali* la Kleubeuse...

Haut de page