Chine : Mutianyu - Pékin

par My 9 Juin 2005, 22:00 Chine

Mardi 17 Mai, jour 3 : Mutianyu  - Pékin

Départ à l’aube sous un ciel pluvieux pour la Grande Muraille à Mutianyu (90 km au NE de Beijing). Le chauffeur est d’une délicatesse rare, à croire que le passage de trous avec minibus est un sport national. Arrêt à une fabrique de «cloisonné» (comprenez Vase Ming). Bon, je simplifie. Disons que souvent quand vous voyez une chinoiserie avec une séparation des couleurs cuivre ou or, vase, assiette ou animal, il s’agit de «cloisonné».



La base est en cuivre, on y fixe des séparations en fil de cuivre puis on place la couleur et on émaille. Ce détour est avant tout l’occasion pour le guide de toucher sa commission sur les ventes réalisées.

Nous arrivons à la Grande Muraille sous la pluie. Je note la surprise et l’amusement de mes interlocuteurs quand je dis deux mots en chinois. Je finis par acheter un parapluie plus solide que celui acheté la veille. Je sais qu’il faut que je marchande mais je n’ai pas trop le cœur à ça. Résultat : 20 yuans d’économisés soit l’équivalent de 2 euros, pathétique.


Arrivé en haut par le téléphérique, l’impression de gigantisme n’est pas au rendez-vous comme si la télé et ses documentaires m’avaient déjà procuré une image magnifiée, faussée. Peut-être le mauvais temps joue-t-il aussi en notre défaveur.

 

 

 



Les marchands du temple qui se partagent la moindre parcelle du chemin des touristes pour y monter et en descendre ont des arguments commerciaux virulents. A leur décharge, ils vendent tous exactement la même chose.

Nous finissons par aller déjeuner dans un bouiboui où les contrôleurs des services sanitaires français n’y feraient pas manger leurs chiens. Le repas est néanmoins bon  et consistant.

L’après-midi est longue. Nous commençons par nous perdre en minibus dans les petites rues de montagne avant de faire demi-tour (au bout d’une heure) pour visiter les tombeaux des Ming à Changling où je m’aperçois que les jardiniers fabriquent des tuteurs aux branches tombantes des arbres. Pour que cela reste joli dans le jardin, les armatures de métal sont recouvertes de ciment, lui-même sculpté comme un tronc naturel. J’ai même réussi à demander à « l’artiste » de poser pour moi.

Malheureusement en dépit de l’heure, ce n’est pas fini... et la dernière visite de la «Voie des Esprits (Shandao)» est fatale à mon appareil photo qui vole littéralement avant d’exploser sur le bitume. Je rage. Je suis un peu choquée. Décision est prise d’aller en acheter un autre avant que les magasins ne ferment. Tout cela est loin de m’enchanter, mais ce tour de Chine sans photo perd de son intérêt.

Sur le chemin des grands magasins, je fais la connaissance d’une charmante personne qui me dit aimer l’Europe et la France. Son professeur de dessin est allé plusieurs fois en France, me dit-elle. Elle se propose de m’accompagner pour m’aider à acheter un appareil photo sous prétexte que les vendeurs ne parlent pas anglais. Nous nous retrouvons alors dans un de ces nombreux «corner shop» où il n’y a bien sûr pas la marque de mon défunt appareil. Après moult discussions du style «je veux un appareil qui accepte les cartes comme ça» et «qu’est-ce que c’est comme batterie ?» et «oui mais je veux un zoom optique de 5 ou +» et «je fais comment pour recharger la batterie une fois rentrée en France ?» et tout cela traduit par ma «guide». Je finis par prendre un Panasonic avec optique x 12, au même prix qu’en France… La différence c’est la commission qu’empochera ma traductrice le lendemain.

Mon accompagnatrice et nouvelle «amie» décide alors de nous présenter les œuvres exposées par son professeur et accessoirement de nous en vendre quelques-unes. Bonne pâte, j’y consens même si je sais que le prix est un prix pour occidental et non un tarif d’amis. Ceci dit, Lisa, développe des talents de commercial rarement vus en Europe. Si vous avez quelque chose à vendre, vous pouvez la contacter de ma part. Je pense qu’elle vous vendrait la Tour Eiffel… Nous finissons par nous sortir à grand peine de ses griffes acérées non sans qu’elle m’ait remis son numéro de portable. Nous errons le ventre vide et les mains chargées jusqu’à un grand hôtel luxueux. Vu l’heure tardive, il ne reste plus que la boutique de grillades dans les ruelles ou les restaurants pour étrangers des Palaces… Je parviens même à y boire du vin blanc de la région dont, ma foi, je m’accommode et à y manger un tiramisu qui n’a d’italien que le nom. Nous rentrons à l’hôtel à pied par de petites ruelles où les gens mangent, jouent ou discutent encore après 22 heures en toute quiétude.

Il faut noter l’étonnement de notre maître d’hôtel dans le restaurant du Palace quand je l’ai interpellé en lui disant « excusez-moi » en chinois… car c’est une traduction littérale qui ne s’emploie pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

My 26/09/2006 14:36

Sly > ah ben, finalement ça me fait bien plaisir... non pas de savoir que vous avez été arnaqués mais cette continuité dans le procédé m'amuse. Et comme tu le dis, je doute que ce soit elle qui peigne ça. Merci d'avoir témoigné. :)

Sly 26/09/2006 11:56

Bonjour, je suis tombé sur ce site car je reviens de Chine et de Mutianyu (c'était incroyable d'ailleurs). Mais ce qui est d'autant plus incroyable c'est que nous avons une "amie" commune, cette Lisa qui nous a elle aussi fait profiter de ses talents de dessinatrice mais surtout de commerciale après nous avoir emmené jusque dans une de ses succursales du Beijing Hotel. C'est assez surprenant de la retrouver en photo sur ton site, a croire qu'elle embobine tous les occidentaux de Pékin pour revendre ses oeuvres (d'ailleurs je me demande toujours si c'est elle qui les peint ou si son fameux professeur n'est pas un alibi pour commercer...)

Voilà, ce sont des nouvelles fraîches de cette "amie". ;-)

My 11/06/2005 12:59

Lumi, tu veux son portable ?

lumitra 11/06/2005 10:28

elle est sonyment zolie ta guide !

My 10/06/2005 18:50

Noisette > hin hin...t'as d'autres questions comme ça ?
Gazelle > bah, merci ! Je passe te voir bientôt avec mes cd de photos :)

Haut de page