Carnet de route - Guilin -Yangshuo

par My 6 Août 2005, 22:00 Chine

Lundi 23 Mai, jour 9 : Guilin - Yangshuo  

 

 

 

  

On nous attend fin prêts à 8 h 30 dans le hall de l’hôtel avec nos valises pour un nouveau départ. Après le train, l’avion et le bus, nous testons le bateau pour aller jusqu’à Yangshuo. Le temps est mitigé entre trombes d’eau et brouillard fin.
Je parviens néanmoins à prendre des photos de ces
curieux pains de sucre qui font la réputation de la région.
Pour le ciel bleu, il faudrait vivre ici à l’année tant cette matérialisation climatique est incertaine. Nous aurons bientôt l’occasion de bien comprendre ce qu’est un climat de mousson.
Nous déjeunons sur le bateau avec une climatisation poussée à fond alors qu’il ne doit faire que 23-24° hors du bateau. Les autochtones doivent considérer que c’est ce qui plaît aux touristes.
  

  

Nous posons nos bagages dans nos chambres. L’hôtel de Yangshuo est tenu par un français arrivé ici il y a 20 ans à l’époque où seuls les routards aux cheveux longs connaissaient le lieu.  

Nous partons dans des voitures électriques faire le tour de la campagne environnante avec notre guide locale, Lili. Le circuit rappelle un peu le climat touristique qu’on pouvait voir dans le premier « Emmanuelle », pour ceux qui ont vu ce film. Dès qu’on s’arrête des hordes de vendeurs ambulants surgissent de nulle part pour vous vendre fruits, eau, cartes postales ou petits canards en bois laqué. Les paysans qui labourent de petites parcelles avec leur buffle sont prêts à poser pour les photos moyennant rémunération et la visite d’une habitation typique est même prévue au programme.
Le village est pauvre. La guide nous dit qu’elle connaît des gens chez qui nous pouvons aller et qu’en contrepartie, elle donnera de l’argent au nom du groupe. La maison ressemble aux fermes qu’on pouvait encore trouver dans nos campagnes isolées, il y a 30 ans : de la terre battue, du mobilier « utile » et le strict minimum pour des gens qui vivent toujours dehors. Ce qui est frappant c’est de se rendre compte que les enfants de 4-5 ans connaissent déjà un mot d’anglais et pas n’importe lequel : « money ». Ils le disent en joignant le geste à la parole avec un grand sourire ou en faisant mine de poser pour les photos. Du coup, je n’ai pas pris les photos que je voulais prendre…

 

Retour à l’hôtel, nous mangeons le soir avec notre guide Li au Meiyou café, traduction approximative du « y’en a pas café », ce qui je vous l’avoue m’a laissée dubitative quant à son interprêtation.

 

Si vous avez raté les chapitres précédents :

jour 8 (Xian-Guilin)
jour 7  (Xian)
jour 6 (transfert Xian)
jour 5 (Cité interdite)
jour 4 (Palais d'été) 
jour 3 (Grande muraille)
jour 2 (arrivée à Pékin) 
jour 1 (le départ)


Et retrouvez toutes les photos dans la catégorie Chine.

  

 

 

 

commentaires

Loui 08/08/2005 11:40

tu m'excuseras j'avais pas pris ma loupe...l'atmosphère de la photo est splendide alors...si tu préfères...;-)

My 08/08/2005 11:39

Marie > A vrai dire, j'espère que vous ne vous perdez pas dans toutes les choses différentes que je présente ici :)
Loui > Merci, même si j'aurais souhaité la petite fille du premier plan plus nette - c'est une photo à la dérobée, pas eu le temps de la mise au point...

Loui 07/08/2005 22:37

La dernière photo est vraiment splendide...

MarieLH 07/08/2005 19:58

Bonsoir il y a beaucoup à découvrir.
C'est un plaisir.
Marie

Haut de page