Pas de chronologie qui vaille

par Mcwp 20 Octobre 2009, 09:06 Littérature

Là, à dix semaines d'écart, dans ces moments vides du train, aux heures habituelles d'insomnie et ce qu'on brasse dans la nuit, revenaient ces images de l'incendie du Hilton, la déambulation dans ces galeries vides, les rues noires et venteuses où nous errions, les mystères de la ville dans sa splendeur la plus contemporaine réduite à ce labyrinthe de courants d'air.

François BON - L'Incendie du Hilton

commentaires

My 21/10/2009 12:13


O+ > c'est du François Bon... enjeux d'écriture.


O-plus 20/10/2009 22:38


Ciel, faut garder le tempo. Je note tout de même.


Haut de page